LE DUC D’ALBE : L’AUTRE GRAND CHANTIER DU PAD

Le projet de reconstruction d’un nouvel appontement était une urgence pour la Direction Générale du PAD. Depuis l’année 2001, le Duc d’Albe pétrolier du Port de Douala-Bonabéri avait été complètement détruit après deux accidents successifs de chocs de navires.
Pour l’accueil provisoire des navires pétroliers, le quai n°1 du port conventionnel sera aménagé provisoirement pour les opérations de déchargement des cargaisons de
s produits pétroliers destinés au marché national et à certains pays de la sous-région. Mais avec de grands risques d’incendie et d’explosion pouvant embraser le port conventionnel en général et le quai n°1 en particulier. Les travaux d’un duc d’Albe moderne sont en cours. Selon adjudicataire du marché E.JN. NEGRI, entreprise française spécialisée dans les travaux maritimes et fluviaux depuis 1928, l’implantation des pieux de fondations des nouveaux ouvrages est achevée. La réalisation des ouvrages en béton armé de la plate-forme de travail, ont commencé. Suivra la construction de la passerelle d’accès piéton et support de canalisation, de 2 ducs-d’Albe d’accostage et de 2 ducs-d’Albe d’amarrage ; la pose des dispositifs de défense et de leurs boucliers ; l’installation de bollards, d’échelles et de garde-corps sur la plateforme et sur les ducs-d’Albe ; la construction des canalisations et les protections.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *