DRAGAGE: LA RÉGIE DÉLÉGUÉE PREND CORPS.

Le Directeur Délégué, Samuel Ngondi Eboua et Le Directeur Délégué Adjoint Idriss Beye sont installés en ce moment dans leurs fonctions par le Directeur Général du Port Autonome de Douala. Les deux responsables auront la lourde charge, la gestion des premiers pas de la Régie Déléguée du Dragage.Face aux coûts exorbitants de l’activité du dragage du chenal et des plans d’eau du Port de Douala-Bonabéri qui grevaient les finances de l’entreprise, le Président de La République a instruit l’autonomisation du dragage avec la création d’une entité chargée de la gestion de cette activité. C’est chose faite. La Régie déléguée du dragage a été créée par le Conseil d’Administration. Cette entité est dotée de ses propres équipements et de son personnel. Au-delà de l’activité du dragage, la RDD a également un volet commercial. Les produits (sédiments) du dragage devront être désormais exploités pour des rentrées d’argent dans les caisses du PAD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *